Tarif de votre Carte Grise

Démarche :

Immatriculation du véhicule :

 

Département de résidence :

Carte grise hebdo : Semaine du 22 au 26 août 2016

Les usagers doivent être aux aguets pour éviter les arnaques et les erreurs d’impression relatives aux carte grises.

Nouveaux amendements dans le code de la route

Publiée officiellement dans le bulletin officiel du Maroc le 11 août 2016, une loi entraine la création de nouveaux amendements. La mise en fourrière d’un véhicule n’est plus immédiate en cas de mauvais stationnement. Le paiement d’une amende suffit pour récupérer le véhicule. Le non-retrait du permis de conduire n’est plus également immédiat sauf en cas d’accident lié à une consommation de stupéfiant ou d’alcool. En cas d’accident, une contre-visite médicale est obligatoire pour éviter les certificats médicaux de complaisance.

Attention aux cartes grises faussées

A Béthune, des cas de cartes grises faussées ont été recensés lors des achats de voitures auprès des concessionnaires. Toutefois, ces erreurs d’impression proviennent de l’Imprimerie nationale. Il s’agirait d’un incident informatique survenant lors de la production de la carte grise. Beaucoup de préfecture en France serait touché par ce phénomène. Des fautes à ne pas minimiser car les risques de doublettes sont élevés.

1 000 euros de plus pour une carte grise déjà payée

Pour vos démarches d’immatriculation via un mandataire, veillez à toujours bien les choisir, pour éviter toute arnaque. A Saint-Germain-en-Laye, un usager s’est vu dans l’obligation de repayer sa carte grise pour 1 000 euros. Il s’est avéré que sa carte grise a été payée par le mandataire avec un chèque en blanc il y a deux ans passés. Lié par le principe de « solidarité financière », il a dû payer la somme réclamée par la Direction des finances.

Défaillance du réseau interne

A El Tarf, le réseau interne des cartes grises de la DRAG a connu des dysfonctionnements causant l’immobilisation de plusieurs véhicules. Ne pouvant obtenir ni carte grise, ni récépissé, les automobilistes doivent attendre leur tour de connexion. En effet, face à ce problème de réseau, la DRAG a réparti les plages horaires de connexion, au sein des 24 communes à raison de 1h30 par jour, pour fluidifier le débit de la connexion.

Retour à la liste d'articles