Carte Grise Minute, n°1 de la carte grise en ligne
Avis consommateurs clients CarteGriseMinute.fr

Le 1er site de vente en ligne
qui propose votre carte grise et
vos plaques d'immatriculation !

Connexion à votre compte :

Tarif de votre Carte Grise

Démarche :

Immatriculation du véhicule :

 

Département de résidence :

Carte grise hebdo : Semaine du 7 au 11 novembre 2016

Alors qu’à Clermont il n’est pas question de fermeture de sous-préfecture, celle de la Tour-Du-Pin est sur le point de fermer les services carte grises aux usagers. Comment ces derniers procèderont-ils alors à l’immatriculation de leur véhicule ? Sachant tout bonnement que celle-ci figure parmi les documents à surtout ne pas oublier lorsqu’on conduit ? Plus de détails sur ces nouvelles.

Ne pas oublier la carte grise quand on conduit

La carte grise figure parmi les documents les plus importants à ne pas oublier lorsqu’on conduit. Permettant aux véhicules de rouler sur les voies publiques, son oubli est passible d’une contravention pouvant atteindre les 750€ en plus de 135€ d’amende forfaitaire. La carte grise, le permis de conduire, l’attestation d’assurance, le contrôle technique et bientôt la vignette pollution, constituent un pile de documents obligatoires que chaque automobiliste doit détenir lorsqu’il est au volant de son véhicule. Amende et contravention attendent au tournant en cas d’oubli.

Sous-préfecture Tour-du-Pin : vers une fermeture totale des guichets carte grise

Dans la commune de la Tour-du-Pin, en Isère, la sous-préfecture est sur le point de donner un coup de balai à son organisation. Ainsi, les usagers devront désormais prendre un rendez-vous en ligne avant de se rendre à la sous-préfecture pour faire leur démarche d’immatriculation. Toutefois, le PPNG 2017 prévoit entre temps de dématérialiser les guichets dédiés aux cartes grises et donc de les fermer totalement. Une plate-forme régionale spécialisée en la matière, sise à Clermont-Ferrand, relayera ces services.

Clermont : la sous-préfecture maintient ses activités

Au plus grand bonheur des élus, des agents et des usagers de la sous-préfecture de Clermont, Didier Martin, préfet de l’Oise, a confirmé que la sous-préfecture de Clermont ne fermera pas ses portes. En effet, depuis quelques années, un doute planait concernant son éventuelle fermeture à cause de ses services réduits, de son faible affluence d’usagers auquel s’ajoute le départ en retraite du sous-préfet. Bien qu’elle ait été considérée comme peu utile et coûteuse par la Cour des Comptes, la menace de fermeture est donc finalement dissipée. Une confirmation obtenue à la suite de l’assemblée générale de l’union des maires de l’Oise samedi dernier.

Retour à la liste d'articles