La vignette Crit'Air, un certificat pour la qualité de l'air

La qualité de l'air est aujourd'hui primordiale pour les voitures. Sa certification devient une nécessité pour les véhicules souhaitant circuler dans la capitale française, dans les zones concernées par sa mise en place ou dans les zones de circulation restreinte (ZCR). Quelles sont les spécificités de cette vignette ?


http://www.cartegriseminute.fr/vignette-crit-air.php

La vignette Crit'Air, un indicateur de classe environnementale

La vignette Crit'Air est un certificat de qualité de l'air sous forme de pastille ou d'autocollant. Placé sur le pare-brise de la voiture, elle permet d'en indiquer la classe environnementale. Cette classification varie selon l'importance de l'émission de polluants de la voiture. La réduction de la pollution atmosphérique et de ses conséquences néfastes sur la santé de tout un chacun en est le principal objectif.

Les six pastilles de vignette Crit'Air

Il existe six pastilles de couleur en termes de vignette Crit'Air. Chacune d'entre elles correspond à chaque catégorie de véhicules existant en France. Ainsi, l'on trouve des pastilles spécifiques aux voitures à essence, d'autres dédiées aux voitures diesel, d'autres destinées à ces deux types de voitures en même temps et certaines pastilles faites pour les voitures roulant au gaz ou hybrides rechargeables.

Quelle pastille pour les voitures à essence ?

Parmi les six pastilles de couleur, la vignette Cirt'Air 1 de couleur violette est réservée aux voitures à essence Euro 5et Euro 6. Ces voitures ont été vendues à partir du 1er janvier 2011. La pastille jaune, dite vignette Crit'Air 2, concerne les voitures à essence Euro 4 dont le lancement a été réalisé entre 2006 et 2010. Celle de couleur jaune (Crit'Air 3) est dédiée aux véhicules marchant à l'essence Euro2 et 3 dont la date de commercialisation se situe entre 1997 et 2005.

Quelle pastille pour les voitures diesel ?

Les voitures diesel Euro 3 vendues entre 2001 et 2005 sont sujettes aux pastilles bordeaux répondant au nom de Crit'Air 4. Quant à la pastille de couleur grise Crit'Air 5, elle est réservée aux voitures diesel de type Euro 2, soit aux voitures diesel particulières vendues entre 1997 et 2000.

Quelle pastille pour les voitures marchant au gaz ou hybrides rechargeables ?

Les voitures roulant au gaz, à l'hydrogène ou hybrides rechargeables sont également concernées par la vignette Crit'Air, bien que leur émission de polluants soit souvent moindre, voire inexistante. Elles sont sujettes à la pastille de couleur verte dite Crit'Air de niveau zéro réservée aux voitures à zéro émissions, c'est-à-dire aux voitures électriques ou hybrides rechargeables.

Leurs avantages

Le fait de coller ces petites pastilles de couleur sur son pare-brise confère des avantages non négligeables à la voiture ainsi qu'à son conducteur. En premier lieu, ce système reconnaît les voitures qui polluent le moins et leur fait honneur. Elles bénéficient donc de stationnements et de conditions de circulation privilégiés, sans oublier la possibilité de rouler dans des zones spécifiques telles que les ZCR, et cela même en cas de pic de pollution.

Les véhicules les moins polluants à l'honneur

La pollution est le sujet qui choque aujourd'hui en matière de circulation. Les voitures diesel sont les plus polluantes et constituent plus de 40% des voitures particulières utilisées en France, les moins polluantes étant celles roulant à l'électricité ou au gaz. Certaines voitures à essence polluent également moins, en fonction de leur moteur. Ces voitures moins polluantes sont particulièrement avantagées par la vignette Crit'Air.

Les stationnements permis

Selon l'article L.2333-87 du Code général des collectivités territoriales, une différenciation sera instaurée concernant les charges de stationnement des véhicules selon leur émission de polluants atmosphériques. Ceux qui apposent leur vignette Crit'Air à leur pare-brise pourraient avoir des conditions de stationnement privilégiées à un tarif moins cher en fonction de celle-ci.

La circulation dans les zones à circulation restreinte

Les Zones de circulation restreinte (ZCR) servent à la protection de la population obligée de supporter les pollutions émises par les voitures. Avec leur mise en place, les voitures les plus polluantes n'ont pas le droit d'y circuler. Pour pouvoir y entrer, la vignette Crit'Air est obligatoire. En France, on trouve actuellement quatre ZCR dont les villes de Paris, de Lille, de Lyon et de Grenoble.

Des conditions de circulation privilégiées

Les ZCR, les pics de pollution et les stationnements sont sujets à des restrictions de circulation dont les voitures dotées de pastilles écologiques peuvent être exemptées. A titre d'exemple, celles-ci peuvent circuler dans les départements ayant mis en place des ZCR dont Paris ou Grenoble. A Grenoble, les pics de pollution sont particulièrement surveillés, mais la vignette Crit'Air permet de les détourner.

Circuler durant les pics de pollution

Le pic de pollution concerne un niveau particulièrement haut des polluants émis par les voitures en circulation. Lorsqu'il est extrême ou lorsqu'il perdure, les collectivités territoriales restreignent la circulation pour un temps donné en vue d'en faire diminuer la durée ou l'importance. Avec la vignette Crit'Air, les voitures qui polluent le moins pourront circuler, suivant les arrêtés y afférents.

Comment connaître sa classe environnementale ?

Tous types de véhicules en circulation sur les routes peuvent être concernés par la vignette Crit'Air. Ainsi, les voitures particulières ou les voitures professionnelles à l'instar des bus et poids lourds peuvent en faire l'objet. On reconnaît la classification de son véhicule via la date de sa première immatriculation ou la norme Euro (Euro 2 à 6) de la voiture ou de son moteur. Pour ce faire, l'usage d'un simulateur en ligne peut aider.

L'utilisation d'un simulateur en ligne

Il existe plusieurs catégories de véhicules suivant leur moteur et leur date d'immatriculation. Pour les connaître, le ministère de l'Environnement a mis en place un simulateur de classe environnementale disponible en ligne. Pour y accéder, il suffit de se rendre sur le site https://www.certificat-air.gouv.fr/simulation et de remplir le simulateur en fonction du type de véhicule, de sa source d'énergie et de sa norme Euro. Appuyez ensuite sur « Calculer » pour obtenir la classification environnementale indicative de votre voiture.

La demande de vignette en ligne

Deux modes de demandes de vignette existent : la demande par correspondance et la demande en ligne. La demande en ligne se faire sur le site www.certificat-air.gouv.fr. Il s'agit du site officiel du gouvernement. L'usager y entre les détails de sa carte grise qui doit absolument être à jour. En sus, il renseigne son adresse où la vignette sera expédiée lorsqu'elle sera terminée et paie la somme prévue à cet effet.

Le prix de la vignette

Bien que le communiqué du gouvernement ait fait état d'un prix de 4,50€ de la vignette Crit'Air, celui-ci est officiellement fixé à 4,18€. La somme en question est attribuée à la conception du certificat ainsi qu'à son expédition une fois terminée, sans oublier les frais de gestion, notamment du centre d'appels, qu'elle couvre également. Vous pouvez surveiller l'état d'avancement de votre demande en ligne via le formulaire https://certificat-air.gouv.fr/suivi.

La vignette Crit'Air pour quel véhicule ?

Tout véhicule roulant sur route est sujet à la vignette Crit'Air. Cependant, quelques exceptions subsistent, notamment concernant les véhicules de chantier qui ne font pas l'objet de cette mesure. Il existe des classes spécifiques de voitures en fonction de leur date et de leur type. Ainsi, les vignettes pour les voitures professionnelles ne sont pas utilisables pour les véhicules particuliers, et vice-versa.

Les véhicules particuliers concernés

Les véhicules particuliers sont les premiers concernés par la vignette Crit'Air. La couleur de la pastille change selon le type de moteur de la voiture (à essence, diesel ou électrique) et selon sa date d'immatriculation et sa norme Euro. Pour les connaître, faire une simulation en ligne est conseillé.

Les véhicules professionnels

Par véhicules professionnels, on entend les bus et autocars ainsi que les poids lourds hybrides rechargeables, à essence, diesel ou électriques. Comme pour les voitures particulières, la pastille écologique change de couleur en fonction de l'âge et du moteur du véhicule. Toutefois, il existe certains véhicules professionnels, notamment utilitaires, non concernés par la vignette Crit'Air : les véhicules de secours ou de transport de personnes handicapées.

Pas de pastille pour les véhicules non classés

Si la pastille écologique concerne tous les véhicules « classés », elle n'est pas en vigueur pour les véhicules « non classés ». Il s'agit des voitures les plus polluantes interdites de circulation dans les ZCR. A Paris, par exemple, les véhicules non classés ne peuvent pas rouler durant les jours ouvrables, c'est-à-dire du lundi au vendredi, à des heures précises, de 8h du matin à 20h du soir.

Les voitures éligibles à la vignette Crit'Air

Toutes les voitures ne sont pas éligibles à la vignette Crit'Air. Celles dites « non classées » et dont la date d'immatriculation précède le 31 décembre 1996, les deux-roues immatriculés avant le 31 mai 2000 ainsi que les véhicules utilitaires immatriculés avant le 30 septembre 1997 ne sont donc pas éligibles à cette vignette. La loi prévoit même, dès le 1er juillet 2017, une interdiction de circulation dans la Ville Lumière des voitures diesel dont l'immatriculation a été faite avant le 31 décembre 2000, durant la semaine.

Les conditions d'éligibilité à la vignette

La vignette Crit'Air est octroyée en fonction du type de véhicule, allant de l'individuel au professionnel. Les motorisations à essence, hybrides rechargeables, au gaz et diesel sont soumises à cette dernière. Les voitures doivent être catégorisées dans les normes Euro allant de la norme Euro 2 à la norme Euro 6.

Les habitants des banlieues concernés

La vignette Crit'Air ne concerne pas les périphéries et les banlieues pour l'instant. Mais dès lors que les Banlieusards et riverains circulent dans la Ville Lumière, ils sont concernés par l'apposition de la vignette Crit'Air, surtout s'ils roulent entre 8h et 20h durant les jours de la semaine.

Les véhicules de collection non concernés

Les voitures de collection font partie de celles exemptées de vignette Crit'Air. Pour ce faire, leur propriétaire doit justifier la détention d'une carte grise de collection spécifique à ce type de véhicule, contrairement à la carte grise classique qui prévaut pour les voitures particulières. L'arrêté préfectoral précisera leur cas durant les pics de pollution.

Les étrangers de passage à Paris concernés

Il en est de même pour les étrangers qui ne font que passer à Paris : ils sont sujets à la vignette Crit'Air. Toutefois, ceux qui disposent de l'autorisation de circuler ne s'y conforment pas. Celle-ci figure sur la date de première immatriculation de la voiture. Elle empêche le conducteur d'être verbalisé en cas d'absence de vignette, lorsque la loi rendra la mesure obligatoire.

Vignette Crit'Air et sanctions

Apposer la vignette Crit'Air sur son véhicule relève du volontariat. En effet, les conducteurs n'y sont pas contraints, sauf pour circuler dans les ZCR. Ainsi, aucune amende ni sanction n'est aujourd'hui en vigueur en cas d'absence de celle-ci. Par contre, il faut apposer la bonne vignette sur le bon véhicule, au risque d'être en tort, la fausse vignette représentant une fraude passible d'une amende de 68€.

L'obligation de la vignette Crit'Air

Pour l'heure, la vignette Crit'Air reste facultative. Cependant, elle est obligatoire à Paris, première Zone de circulation restreinte en France. Cette obligation prévaut durant les jours ouvrables, en journée et en début de soirée, pour tout véhicule désirant circuler au sein de la Ville Lumière. Sans cette dernière, la circulation y devient impossible.

L'amende pour les voitures non autorisées qui circulent à Paris

Pour ceux qui persistent à circuler à Paris sans vignette, c'est-à-dire les conducteurs de voitures non classées, des amendes spécifiques ont été mises en place. Une contravention de 3ème classe valant 65 euros sera imputée aux conducteurs de véhicules particuliers. Les propriétaires de poids lourds, eux, écoperont d'une amende de 135 Euros.


0899 37 00 37, 0,80€/min