9h-12h30 / 13h30-17h

Quelles informations pour la carte grise d'une Mini-Cooper ?

L'Allemande Mini-Cooper s'est déclinée en plusieurs « design » au niveau de la carrosserie depuis sa première sortie il y a 12 ans. On en compte 6 en général, à savoir :
  • Berline 3 portes
  • Cabriolet
  • Coupé
  • Roadster
  • SUV
  • Break (Mini Clubman)
Avec ses 963 versions, la Mini-Cooper a séduit les amateurs de petites Citadines et a permis de circuler aisément dans les villes.

Ces versions affichent des chevaux fiscaux entre 4 à 13 CV, un détail qui doit d'ailleurs figurer sur la carte grise. Plutôt moins polluante que les autres modèles, la Mini-Cooper émet en moyenne entre 89 g/km et 147 g/km de CO2, une information obligatoire sur la carte grise.


Tarif carte grise COOPER


Je ne connais pas l'immatriculation

Comment remplir les champs en ligne pour une carte grise d'une Mini-Cooper ?

Désormais, depuis le 6 novembre 2017, la demande d'une carte grise se fait seulement en ligne. Ainsi, vous pouvez procéder à cette requête pour votre Mini-Cooper via Internet auprès des sites agréés et habilités par le Ministère de l'Intérieur et du Trésor public. Pour ce faire, un formulaire électronique doit être rempli par vos soins, et quelques champs doivent être soigneusement remplis, à savoir :

  • Le genre du véhicule à informer sur la colonne J1
  • La puissance fiscale à remplir sur le champ P.6
  • L'énergie utilisée par la voiture à inscrire sur le champ P.3
  • Le taux d'émission de CO2 à enregistrer sur la colonne V.7
  • La date de la première immatriculation à noter sur la colonne BV
Vous devez également renseigner la région dans laquelle le véhicule sera inscrit, car le calcul de la taxe régionale se fera en fonction du département indiqué.

Comment calculer le prix de la carte grise de votre Mini-Cooper ?

Principalement, à part les informations annexées, deux indications sont essentielles pour pouvoir mettre un prix à la carte grise de votre Mini-Cooper :

  • Le nombre de chevaux du véhicule ainsi que l'adresse à laquelle il sera immatriculé doivent être explicitement informés. Ces détails permettent de connaître la taxe régionale qui varie d'une région à une autre, et sera calculée en addition avec la puissance fiscale. Sachez qu'elle pourra aller du simple au double dans certains départements, comme elle pourra faire l'objet d'exonération partielle ou totale pour certaines régions.
  • Le taux d'émission de CO2 permettra de déterminer la taxe sur la pollution, appelée « malus écologique ». Dernièrement, la politique de l'environnement devient de plus en plus exigeante en matière de l'émission de gaz d'une voiture. De nouveaux barèmes et de nouveaux décrets régissent chaque année le calcul de cette taxe. 2018 nous réserve d'autres dispositions et il faut se tenir informé.